Si voter changeait quelque chose,
il y a longtemps que ce serait interdit.

Lever le coude *
évite de baisser les bras !
* à pratiquer avec modération

La vie c'est comme une boite de chocolat ;
on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

Aide toi, le ciel t'aidera.

Quand tout semble perdu,
le courage peut tout changer.

Ce qui permet au mal de triompher,
c'est l'inaction des hommes de bien.

La difficulté de réussir ne fait qu'ajouter
à la nécessité d'entreprendre.

Empressons-nous de rite de tout
de peur d'être obligés d'en pleurer.

Hâtons nous lentement.

J'ai l'intention de vivre éternellement ;
pour le moment tout se passe comme prévu.

Je n'attendais rien de la vie
j'ai été comblé.

Il est plus facile de mobiliser
son intelligence sur des conneries
que sa connerie sur des choses intelligentes.

Quand on a la santé,
c'est pas grave d'être malade.

Le seul moment où une femme arrive à
changer un homme
c'est quand il est bébé.

Mon souci principal :
tenter d'oublier mes soucis secondaires.

Si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un coté
et ceux qui te le pompent de l' autre,
tu as la climatisation gratuite.
La vééritable amitié
sait être lucide quand il faut
et aveugle quand elle doit.

Il n'est pas néécessaire
d'être né à La Havane
pour âtre un con cubin.

Si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un cotéé
et ceux qui te le pompent de l' autre
tu as la climatisation gtratuite.

En me réveillant ce matin, j'ai levé les bras et «crac !»,
j'ai plié les genoux et «crac !», j'ai tourné la tête et «crac !»
Conclusion :plus on est vieux, plus on est craquant.
Il y a des gens qui sont chauves au dedans de la tâte ;
ce sont ceux qui n'ont pas le sens de l'humour.

Le caratère se forme dans le tumulte du Monde.
Le talent se développe dans la retraite.

Je n'ai pas à âtre plus fort que l'Autre.
J'ai à âtre plus fort grace à l'Autre.

Rien ne sert de vieillir,
il faut murir à point.

«Les caries sages»
Patisseries délicates et saines.

Une femme regarde son mari planter un clou. Elle : Tu me fais penser à la foudre. Lui : Eh oui, je suis rapide hein ? Elle : Non, c'est parceque tu ne frappes jamais au mâme endroit.
Le chocolat est notre ennemi, mais fuir devant l'ennemi c'est lâche.
Sans zèle, ça ne vole jamais bien haut.

Le bruit ne fait pas de bien,
le bien ne fait pas de bruit.

Beaucoup de faux pas sont faits
en restant immobile.

Un statisticien est une personne qui,
les pieds dans un four et la tâte dans la glace,
vous dira qu'en moyenne il se sent bien.

Quand j'étais jeune, j'étais très con.
Je suis, sans doute, resté très jeune.

Un egoïste
c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi.

 

 

 

 

 

 

 

Informations générales

 

 
 

Secrétariat et liens internet